Le Brexit va-t-il avoir un impact sur les freelances ?

12 mars 2020

Il faudrait vivre sur une autre planète pour ne pas avoir entendu parler du Brexit. La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a entraîné des débats houleux dans le monde entier… et ce n’est pas près d’être terminé. En effet, même si l’accord de sortie a été officiellement entériné en janvier 2020, une multitude de points de désaccords subsistent entre le gouvernement anglais et l’Union européenne. De nombreux freelances français travaillent en Angleterre ou collaborent régulièrement avec des entreprises et des clients anglais. Quel impact le Brexit va-t-il avoir sur ces indépendants ? Début de réponse en plusieurs points-clés.

Le recrutement de freelances

Commençons par une bonne nouvelle. Le Brexit ayant des conséquences certaines sur l’économie du pays, il est normal que les entreprises et les grands groupes soient un peu frileux. Vu qu’il y a de nombreuses incertitudes sur la santé financière du Royaume-Uni, ce n’est pas forcément le moment de procéder  à des embauches en masse. Ainsi, de nombreux experts s’accordent à penser que la Grande-Bretagne va recruter plus de freelances dans les mois à venir. Ces partenaires sont à la fois flexibles et experts dans leur domaine : l’idéal quand on a besoin des compétences de spécialistes, mais peur de s’engager sur le long terme.

Le retour d’indépendants en France

Le Brexit effraie, c’est un fait. On ne sait pas encore quelles seront les conséquences de ce bouleversement sur les Français expatriés en Angleterre. De ce fait, de nombreux travailleurs choisiront certainement la sécurité en rentrant dans leur pays d’origine. Les experts économiques suspectent le retour de talents freelances en France. Cela accroîtra peut-être la concurrence entre indépendants, mais dynamisera aussi le marché.

Les frais de TVA

C’est une des principales inquiétudes pour les indépendants traitant avec des entreprises britanniques. Si le Royaume-Uni n’arrive pas à trouver un accord fiscal avec l’Union européenne, il modifiera probablement le taux de TVA appliqué sur les services et les biens. Cependant, le gouvernement britannique a tenu à rassurer les travailleurs en affirmant que ce taux ne connaîtrait pas de modification importante. A surveiller, donc.

Les droits d’auteur

Le Brexit va également avoir un impact important sur la gestion des droits d’auteurs. Les freelances qui cojobent avec des entreprises britanniques dans le domaine de la rédaction, de la traduction ou de la création graphique, devront se pencher sur la nouvelle législation en vigueur. En effet, il se peut qu’il y ait bientôt deux types de chartes de droit d’auteurs : celle concernant l’Union européenne et celle inhérente à la Grande-Bretagne. Ainsi, les auteurs devront assurer la protection de leurs œuvres selon les deux chartes. 

La libre circulation entre les pays

Un des points qui intéresse le plus les travailleurs européens mobiles, bien entendu. La Grande-Bretagne quittant l’Union européenne, cela impactera forcément la libre circulation entre la France et l’Angleterre. Pour les pigistes qui sont habitués à passer la frontière librement, les démarches seront automatiquement plus contraignantes. Les formalités seront alourdies et les freelances auront peut-être besoin d’un visa pour travailleurs. De plus, les premières prévisions indiquent que les tarifs des billets d’avion risquent d’augmenter de 25% entre la France et l’Angleterre. Un budget supplémentaire à prévoir !

 

L’imminence du Brexit est forcément stressante pour de nombreux indépendants qui travaillent régulièrement avec la Grande-Bretagne. Toutefois, ne vous inquiétez pas trop : malgré les bouleversements inévitables, le marché du travail se redressera petit à petit de lui-même. Les indépendants ne devraient pas subir de conséquences financières trop importantes ou dissuasives. Le Royaume-Uni n’a aucun intérêt à s’enfermer dans un isolationnisme financier préjudiciable.

Tags : , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire