Tout sur la comptabilité pour les freelances

25 juin 2020

On le sait : comme la majorité des gens, vous n’aimez pas faire vos comptes ! Cela demande une certaine dose d’organisation, de logique et d’esprit mathématique… mais surtout d’auto-discipline. Pourtant, les tâches de comptabilité sont obligatoires pour tout freelance. Vous avez d’ailleurs une obligation légale de faire vos comptes et de pouvoir fournir un bilan financier à tout moment à l’Urssaf par exemple. Voici les questions les plus récurrentes que les indépendants se posent au début de leur activité. 

Puis-je faire ma comptabilité moi-même ?

Si vous êtes affilié au régime de la micro-entreprise, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un comptable. En effet, votre comptabilité est très allégée et nécessite juste un suivi basique et une déclaration de votre chiffre d’affaire mensuelle ou trimestrielle. Un peu de sérieux et un fichier Excel bien tenu à jour devraient suffire si vous exercez une activité non commerciale (BNC), comme développeur, graphiste ou chef de projet par exemple. 

Néanmoins, certains indépendants souhaitent bénéficier de l’expertise d’un comptable. Ce dernier est à même de les conseiller sur la stratégie financière à suivre pour son entreprise ou sur le régime fiscal à adopter. Il vous assistera pour réaliser vos bilans annuels, régler vos impôts, effectuer vos déclarations de TVA si vous faites de la vente de marchandises ou de la prestation de services… En clair, prenez un comptable si vous ne sentez pas du tout à l’aise avec les chiffres, que vous n’avez pas envie de perdre du temps à vous en occuper ou que vous souhaitez optimiser votre situation financière.

Comment prendre un comptable ?

Si vous êtes une EI (entreprise individuelle) ou une société (SARL, SASU…), vous aurez certainement encore plus de motivation pour prendre un expert-comptable. En effet, les obligations légales de comptabilité sont beaucoup plus lourdes que dans le cas des micro-entreprises. Vous avez donc tout intérêt à collaborer avec un spécialiste inscrit à l’Ordre des experts-comptables. Ne tombez pas dans le piège des comptables non assermentés, qui ne disposent pas de toutes les garanties légales pour exercer.

Pour que votre entente mutuelle se déroule au mieux, il est impératif de créer une lettre de mission. Ce document sera une référence pour déterminer les termes de votre contrat. Il détaillera les modalités d’intervention de l’expert-comptable, ses honoraires, ses obligations ainsi que les vôtres.

Quelles plate-formes ou logiciels puis-je utiliser ?

Si vous vous lancez seul dans l’aventure de la comptabilité, de nombreux logiciels et applications dédiés à ce thème existent. Ils peuvent s’avérer de précieux assistants virtuels qui vous donnent les bons outils pour mener votre tâche à bien. En voici une petite sélection, bien sûr non exhaustive :

Une application web et mobile très réputée chez les freelances. En effet, elle permet d’éditer ses devis et ses factures, de faire ses comptes, de programmer les relances de paiement, de s’informer sur les seuils à respecter… En bref, une vraie mine d’or d’informations et d’outils pratiques ! Tiime AE est aussi bien pratique pour conserver une trace de toutes vos facturations et de l’historique de vos paiements avec tous vos clients. Un petit camembert se remplit progressivement pendant l’année pour vérifier en direct si vous n’avez pas dépassé votre plafond annuel (selon votre régime social).

Freebe est un outil de comptabilité récent qui a rapidement su se faire une place dans le coeur des indépendants. Il permet de remplir toutes ses obligations comptables légales et de se projeter dans les mois à venir, comme un vrai business plan. On aime les options qui offrent de synchroniser son compte bancaire à la plate-forme ou encore de faire automatiquement sa déclaration à l’Urssaf.

En plus de tous les services de comptabilité mentionnés ci-dessus, Freelancer propose une aide administrative en ligne idéale pour ceux qui se sentent un peu perdus. C’est une bonne alternative entre prendre un expert-comptable et réaliser sa compta en totale autonomie. Bon point : les services proposés sont adaptés à tous les types de régimes, peu importe votre statut. Les indépendants qui font leurs déclarations à la Maison des Artistes et de l’Agessa sont particulièrement bien accompagnés par rapport aux autres plate-formes.

Tags : , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire