Freelance et coronavirus ?

18 mars 2020

C’est officiel : le coronavirus a dépassé le stade d’épidémie pour atteindre celui de pandémie mondiale, selon l’OMS (Organisation mondiale de la Santé). Nous sommes nombreux à être inquiets face à cette menace de santé publique qui touche déjà plus de 140 pays. Sans pour autant céder à la paranoïa, il convient d’ajuster ses habitudes et son organisation pour lutter efficacement contre le COVID-19. En quoi les freelances sont-ils concernés ? Quels sont les bons réflexes à adopter au travail et en dehors ?

Freelance : Le travail à domicile

Premier constat : la majorité des indépendants cojobent de chez eux. Alors que de nombreuses entreprises se tournent vers le télétravail pour protéger leurs employés, les freelances sont naturellement déjà favorisés. En effet, en travaillant de chez eux, ils sont moins susceptibles d’être en contact avec des personnes potentiellement malades. Ils prennent aussi logiquement moins les transports en commun, qui sont des espaces connus pour favoriser à grande échelle la transmission des virus. Les espaces de coworking sont désormais clos et le travail en entreprise durant cette période compliquée a connu une grande restriction, l’autorisant uniquement lorsque le télé-travail est impossible. Vous devez dès lors tout mettre en oeuvre pour pouvoir exercez vos missions de chez vous; voici quelques conseils. 

Des règles de bon sens à suivre pour les freelances

Attention, ce n’est pas parce que votre méthode de travail vous avantage que vous êtes à l’abri de tous les virus. Continuez tout de même à respecter les préconisations des professionnels de la santé face au coronavirus :

  • Se laver les mains régulièrement et avec soin, idéalement avec de l’eau et du savon ou sinon avec du gel hydro-alcoolique
  • Ne pas se toucher le visage avec des mains non lavées
  • Éternuer et tousser dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Ne pas serrer la main et faire la bise à son entourage

Ne tombez pas non plus dans la psychose en restant confiné chez vous. Il important de continuer à sortir s’aérer, par exemple en allant marcher ou faire du sport en extérieur au moins une demi-heure par jour. Effectivement, bien que ce soit déconseillé, il est autorisé de sortir faire du sport seul en extérieur. En revanche, il est interdit de le pratiquer à deux ou en groupe. De plus, aérez quotidiennement votre intérieur en ouvrant grand les fenêtres.

Quid des rendez-vous clients pour les freelances ?

Si vous êtes consultant, commercial ou toute autre profession nécessitant des interactions, vous avez besoin de rencontrer fréquemment vos clients. Comment se protéger du coronavirus sans mettre en péril votre activité ?

  • Faites des visio-conférences

La meilleure solution pour continuer à travailler sans se déplacer, c’est bien entendu de faire des visio-conférences. Skype, Google Hangouts, Zoom… De nombreux logiciels permettent d’organiser des réunions à distance avec plusieurs personnes, que ce soit sur ordinateur ou sur smartphone. Si vous n’êtes pas coutumier de ce type d’interaction professionnelle, c’est le moment idéal pour tester ! Continuez de communiquez avec vos clients à distance et informez-les que vous êtes à leur côtés et d’autant plus organisé pour réaliser vos missions qualitativement. D’autre part,  n’hésitez pas à en apprendre davantage sur leur situation et de ce qu’il advient de leur activité, leurs projets et par conséquents, vos missions. 

  • Évitez les transports en commun

Si vous devez  absolument vous déplacer en entreprise, évitez de prendre bus, métro et tramway. Prenez plutôt votre véhicule personnel ou, plus écologique, votre vélo. Cela réduira les risques d’exposition au coronavirus. N’oubliez pas de rédiger une attestation pour justifier votre sortie. Les déplacements à l’étranger, surtout dans les pays très touchés comme l’Italie, sont bien sûr interdits pour le moment.

  • Relativisez les rendez-vous manqués

Malheureusement, les rassemblements de plus de 100 personnes ont été annulés en France. Cela inclut les événements sportifs, les foires et salons, les concerts et spectacles… Quelque soit votre secteur, il est fort possible que cela impacte votre travail. Toutefois, ne dramatisez pas les conséquences économiques de ces annulations en série. D’autres occasions professionnelles s’offriront à vous par la suite et des reports ont d’ores et déjà été envisagés.

Restons solidaire et la santé avant tout!

Tags : , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire