Quelle est la bonne attitude personnelle du freelance ?

16 juin 2020

Si le freelancing séduit toujours autant, ce n’est pas pour rien. De plus en plus de personnes font le choix de se lancer en tant qu’indépendant, convaincus par les valeurs de performance, d’indépendance et de flexibilité de ce statut. Toutefois, être freelance n’est pas aussi simple qu’il n’en a l’air… Loin d’être juste une méthode de travail, il s’agit également d’une attitude,  d’une véritable école de vie. Voici les meilleurs comportements à adopter afin de cumuler les chances de réussir en tant que freelance.

Croire en son projet

Un pré-requis indispensable ! Vous ne parviendrez à rien si vous n’êtes pas sûr de vous et de votre projet. Avant de vous lancer en tant qu’indépendant, prenez le temps de vraiment le point sur vos compétences, vos envies, la manière dont vous souhaitez travailler, le type de clients avec qui vous aimeriez collaborer… Cela vous évitera de prendre beaucoup de fausses routes par la suite. De même, il est vital d’avoir confiance en vous et en votre expertise. De nombreux indépendants, novices ou non, souffrent du “syndrome de l’imposteur”. Ils acceptent des tarifs trop bas et effectuent des missions qui ne les intéressent pas, de peur de ne rien trouver d’autre. Croyez en vous, le reste suivra !

Anticiper

Beaucoup d’indépendants font l’erreur de voir uniquement à court terme. Pourtant, il est indispensable de planifier un minimum son projet professionnel. Cela vous évitera bien des périodes dites “creuses”, où vous n’avez pas de missions en cours et où vous ne dégagez aucun revenu. La règle d’or, c’est d’anticiper en ayant toujours une longueur d’avance sur la prochaine mission. C’est aussi le seul moyen d’évoluer et de se spécialiser dans un secteur d’activité.

Ne pas négliger le relationnel

Vous connaissez certainement l’importance de se construire un réseau. Toutefois, cette notion de réseau va bien au-delà de l’aspect utilitaire (“Untel peut me recommander ou me confier une mission…”). Gardez toujours une attitude humaine en tête afin de construire de vraies relations. En ayant des rapports empreints de confiance et de respect avec vos clients, vous prendrez plus de plaisir dans votre travail. C’est aussi une manière de remettre un peu de “chaleur” dans nos rapports professionnels parfois trop courtois, voire froids.

Se remettre en question

Un freelance à l’attitude borné et certain d’avoir toujours raison n’ira pas très loin dans sa carrière. Pire : il risquera de se mettre à dos beaucoup de collaborateurs. L’humilité et la curiosité sont deux valeurs que vous devriez cultiver en tant qu’indépendant. En effet, c’est en acceptant la critique et en apprenant de vos erreurs que vous progresserez. N’hésitez pas à demander un feedback à vos clients après chaque mission accomplie. C’est un bon moyen de connaître vos points forts et vos points faibles et de mieux cerner les attentes des entreprises.

Être organisé

S’il y a bien une bête noire des freelance, c’est probablement l’organisation ! Pas facile parfois de s’y retrouver entre les missions, la compta, la prospection… C’est d’autant plus le cas si vous exercez un métier créatif et que vous avez besoin de temps libre pour laisser votre imagination travailler. Essayez de vous créer une routine adaptée à votre rythme de travail et à vos impératifs. Se fixer des habitudes permet d’être beaucoup plus productif et donc d’être mieux organisé. 

Trouver un bon équilibre

De même, concilier vie pro et vie-perso peut s’avérer un challenge de tous les instants. Souvent, les freelances choisissent ce statut pour avoir plus de liberté au sujet de leur temps de travail. Organiser son emploi du temps, décider de ses congés, économiser le temps passé dans les transports… Autant de décisions très positives. Cependant, dès le début de votre activité, vous devez veiller à bien séparer vos moments de vie personnelle (amis, loisirs, famille, tâches ménagères…) et vos moments de vie professionnelle. 

Se montrer fiable

Privilégiez toujours la qualité à la quantité. Vous n’aurez jamais le temps de rendre tous ces projets le même jour ? Soyez honnête avec votre client plutôt que de vous précipiter et de rendre un travail bâclé. Adoptez la bonne attitude, mieux vaut prendre peu de missions et tenir ses délais, que de vouloir être sur tous les fronts à la fois. Ainsi, vous acquerrez la réputation d’être quelqu’un de fiable et de sérieux.

Savoir dire non

Dans le même esprit, être fiable veut aussi savoir savoir dire non. On vous demande des délais impossibles à tenir ? Une mission qui sort complètement de votre champ de compétences ? N’ayez pas peur de refuser afin de préserver votre équilibre et de bonnes conditions de travail. Cela signifie aussi ne pas avoir peur de négocier lorsqu’il le faut, que ce soit au sujet de la rémunération ou du temps de travail.

Freelance d’exception ? N’hésitez pas à vous inscrire sur Cojober.com, notre plateforme de mise en relation entre indépendants et entreprises. Nous recherchons actuellement de nouveaux talents…

Tags : , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire